Le portail info-services de la commune de Venizy

Solidarité Ukraine - Mairie de Fargues

SOMMAIRE

Le journal des hexagons

Image

 

 

 

 Actualité municipale

Prochain conseil municipal lundi 10 octobre 19h

SÉCHERESSE : Nouvelles restrictions pour l’Yonne
Voir l’arrêté préfectoral d’octobre 2022

Cliquez sur les liens proposés  pour voir tous les documents

DUC : l’extension en attente

Le conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques n’a pas été consulté concernant le projet d’extension de l’abattoir de l’entreprise Duc, à Chailley. Un défaut de procédure qui a pour l’instant suspendu le projet.

Le géant de l’agroalimentaire Duc, racheté par le groupe néerlandais Plukon en 2017, porte un projet d’extension de son abattoir en vue d’augmenter ses cadencements. Suite à un défaut de procédure, il est actuellement suspendu.

L’entreprise vise le doublement de ses capacités de production, déjà multipliées par deux en 2017. Pour augmenter ses activités d’abattage et de découpe de volailles, Duc a déposé une demande d’autorisation environnementale à la préfecture. Laquelle, alertée par courrier par un groupement d’associations piloté par Yonne Nature Environnement, a prolongé le délai de la phase de décision jusqu’au 17 décembre.

“On réfléchit à un recours auprès du tribunal administratif”

En effet, le conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (CoDERTS) n’a pas été consulté, et devra être sollicité. “Cela ne fait que repousser l’échéance, mais cela nous laisse le temps de nous organiser, confie Nathalie Cronier, présidente de l’association Neuvy Nouvel Horizon. On réfléchit à un recours auprès du tribunal administratif si le CoDERTS approuve l’extension.”

Contactée, la direction de Duc n’a pas souhaité communiquer.

Yonne Républicaine

“Renaturation” du Créanton

Voir en page : Dossiers majeurs

Un nouveau sentier piétons/vélos aux abords du “nouveau” Créanton

ANIMATIONS  –  ACTIVITÉS

Cours de yoga

Tous les mardis de 9h à 10h30 à la Maison de la culture.

Voir le calendrier détaillé et les tarifs.

Reprise des cours de gym et de relaxation

Cliquez pour agrandir

[

DIVERS – INFO

DERNIÈRE INFOLETTRE

L’Infolettre de l’été 2022 est en ligne. Voyons ça...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Actualité département & région

Plus d’actualités locales (par Google Actualités)  

Concert à Joigny

SAMEDI 22 OCTOBRE 2022 (20h30)
JOIGNY (Eglise Saint-Jean)

Concert : Création de “Noces à Cana” avec l’Ensemble Vocal de Saint Florentin et l’Orchestre de Chambre de l’Yonne / soliste : Cécile Leclercq / Direction et composition : Sylvain Quoirin

 

La piscine de la CCSA n’ouvrira pas en décembre

L’ouverture du futur centre aquatique de Saint-Florentin a pris l’eau. Initialement prévue pour le 3 décembre prochain, l’inauguration n’aura pas lieu en 2022. La faute à l’envolée des prix de l’énergie. Face à cette situation à l’issue incertaine, le report a été approuvé par l’intercommunalité dans l’attente de conditions plus favorables.

Saint-Florentin - Référence Gruet Ingenierie

Vue d’artiste

Le maire de Saint-Florentin et président de la communauté de communes Serein et Armance (CCSA), Yves Delot, vise désormais une ouverture en février 2023. “C’est un crève-cœur, ce qui me peine le plus c’est le savoir-nager des gamins”, s’est-il désolé, devant l’assemblée.

Un surcoût insupportable pour la collectivité

Les dépenses énergétiques du centre aquatique devaient théoriquement représenter un coût de 150.000 €. L’inflation a fait bondir ce montant à plus de 850.000 €. Un surcoût inenvisageable pour la collectivité, qui venait s’ajouter au déficit structurel estimé entre 400.000 et 500.000 € pour le fonctionnement de l’infrastructure.

Le mode de gestion n’a pas encore été déterminé

Le maire de Villiers-Vineux, Kamel Ferrag, quant à lui, a déploré le manque de visibilité sur l’ouverture du centre aquatique. “Ce qui serait important pour nous, c’est d’avoir un calendrier en 2023, au-delà des difficultés”. En coulisse, la prudence est de mise au vu de l’instabilité des prix du gaz et de l’électricité. L’hypothèse la plus vraisemblable, à ce stade, prévoit une ouverture dans le premier trimestre de l’année 2023.

Pour moi, c’est clair et net, il faut une délégation de service public.
Yves Delot

Par la suite, le ton est légèrement monté entre le président, Yves Delot, et le conseiller communautaire, Kamel Ferrag, au sujet du mode de gestion du centre aquatique. “Vous savez peut-être ce que représente une régie, monsieur le président, mais pas moi”, s’est exclamé le maire de Villiers-Vineux. À ce jour, l’intercommunalité n’a pas encore tranché, officiellement, entre la sous-traitance et la régie.

Bien que l’élu florentinois, Yves Delot, a un avis catégorique sur la question. “Pour moi, c’est clair et net, il faut une délégation de service public”. Cette option nécessitera de choisir une entreprise gestionnaire. D’ici à l’ouverture effective du centre aquatique, la Ville de Saint-Florentin s’occupera de la maintenance pour “s’assurer que l’outil sera surveillé en permanence”. Un plongeon dans l’inconnu.

in  Yonne Républicaine

Réchauffement climatique en Bourgogne-Franche-Comté : des incendies de forêts ici, “ce n’est que le début” alerte un scientifique

Les preuves du grand réchauffement climatique sont sous nos yeux. L’été 2022 a été marqué par une nouvelle sécheresse et des incendies en nombre. Ce phénomène va-t-il se répéter, s’aggraver ? Quelles clés pour agir tant au niveau des citoyens, que des politiques ? Décryptage avec Daniel Gilbert, professeur en Écologie à l’Université de Franche-Comté et directeur de la Zone Atelier Arc Jurassien.

Incendies près Lac de Vouglans, Jura : les feux ont déjà détruits 500 hectares de végétation

Incendies près Lac de Vouglans, Jura : les feux ont déjà détruits 500 hectares de végétation© Guillaume Soudat France Télévisions

Incendies dans le Jura : un scénario qui va se répéter

Daniel Gilbert n’a pas été surpris par les incendies qui ont ravagé plusieurs communes du Jura cet été 2022 à Cernon, ou Menouille… Début juillet, sur le terrain, il échangeait sur le réchauffement climatique avec des élus du Doubs : “Je leur ai dit que dans peu de temps, le Jura sera en feu” se remémore le scientifique. “Ces incendies, ce n’est que le début.”

La grande différence entre aujourd’hui et avant, c’est que le sol s’assèche en profondeur.
Daniel Gilbert, professeur en écologie à l’Université de Franche-Comté

L’eau fait aujourd’hui défaut à plusieurs niveaux

Daniel Gilbert nous explique la différence entre l’eau bleu, celle qui tombe du ciel, ruisselle dans les lacs et rivières et l’eau verte, celle qui se fixe dans les sols et les végétaux. “Cette eau verte, c’est elle qui est impactée par la sécheresse. Il faut trouver des systèmes pour que l’eau reste dans les sols. Ce n’est pas en stockant de l’eau bleu dans des bassins qu’on gagne de l’eau verte” résume Daniel Gilbert.

Préserver ce qu’il reste de zones humides

Les sécheresses à répétition ne surprennent évidemment pas ce spécialiste des tourbières. “On a détruit les tourbières. On n’a pas vu qu’en les asséchant, on appauvrissait le système en eau. On lui enlève sa capacité à résister à la sécheresse” explique le professeur en écologie. “La souffrance qu’on voit sur les cours d’eau est une souffrance qui est d’abord liée aux zones humides” précise Daniel Gilbert. Les tourbières présentes sur le massif du Jura ont été drainées pour en faire des prairies, certaines sont encore là, mais elles sont en mauvais état. Elles ne jouent plus leur rôle d’absorption de l’eau de pluie. “Une tourbière qui se dessèche libère aussi du CO2 et accélère le réchauffement climatique” conclut le scientifique. Un cercle vicieux.

Atteindre la neutralité carbone, un objectif tenable sur le papier…

L’Europe souhaite être le premier continent à atteindre en 2050 la neutralité climatique. Lancé en 2019, le pacte vert pour l’Europe engage les États vers la réduction des émissions nettes de gaz à effet de serre. L’objectif est de les réduire de 55% en 2030 par rapport à leur niveau de 1990. Pour Daniel Gilbert, “oui, on peut tenir cet objectif de neutralité carbone. Toute action actuelle aura des effets dans longtemps. Les 20 prochaines années ne vont pas beaucoup varier, quoi qu’on fasse” prévient le scientifique.

.. mais politiquement difficile

Pour le professeur en écologie, les marges de manœuvre se situent dans nos modes de consommation. Il va nous falloir la diminuer dans tous les domaines pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Mieux isoler les logements, changer les modes de transport pour des véhicules moins polluants, revoir les modes de transport, consommer moins de viande, élever moins de vaches, transformer le monde agricole… consommer moins tout court, de vêtements, d’objets inutiles…

“On connaît les solutions. Ce sont des révolutions, on le sait” alerte le scientifique. L’accord sur le climat signé à Paris en 2015, veut contenir d’ici 2100 le réchauffement climatique bien en dessous de 2°C par rapport aux niveaux pré industriels, et poursuivre les efforts pour limiter la hausse des températures à 1,5°C.

Daniel Gilbert en est convaincu, la lutte contre le réchauffement climatique va se faire par marches, par escaliers. “Le covid-19 est une marche, l’Ukraine est une marche” dit-il. Il faudra selon lui des changements profonds pour que les 400 à 500 millions de tonnes de rejets annuels de CO2 émis par la France soient réduits à 100 millions en 2050.

Pour le scientifique, d’autres événements majeurs comme les guerres, les famines, les épidémies vont peut-être contribuer à accélérer la lutte contre le réchauffement climatique. “Il est assez probable qu’on ait des effondrements régionaux de population d’ici 2030-2040” dit-il. Impossible de s’en réjouir, “avec le réchauffement climatique, on se rapproche partout des limites, des tensions” conclut Daniel Gilbert. Bref, l’urgence à agir est là et selon le spécialiste, tous les élus décideurs n’en ont pas pleinement pris conscience.

Club informatique à Saint-Florentin

Ouvert à toutes les personnes souhaitant s’initier au numérique (téléphone, tablette, ordinateur).
Deux tarifs sont appliqués : un pour les habitants de Saint-Florentin et un pour les habitants des autres communes.

Renseignements :

Espace Famille Florentinois
15 rue de l’Hôtel de Ville 89600
03 86 35 09 04

Cliquez pour agrandir

Une donnerie à Saint-Florentin

Ouverte à tous les particuliers, vous y déposez vos objets devenus inutiles et vous repartez (ou pas !) avec d’autres objets dont vous avez besoin (ustensiles de cuisine, vaisselle, décoration, vêtements, jeux…)

Renseignements :

Espace Famille Florentinois
15 rue de l’Hôtel de Ville 89600
03 86 35 09 04

Sortir dans l’Yonne

Vide Grenier Prilly - Home | Facebook Tous les vide-greniers/brocantes de l’Yonne jusqu’à la fin de l’année ?
C’est  ICI !

Services “publics”

Retrouvez le BUS Services à Chailley, le quatrième jeudi de chaque mois, de 9h15 à 12h30

Les publications de la Région et du Département

Au fil de l'Yonne

Le nouveau numéro du magazine d’information du “89” et des octoneuviens est en ligne.

À télécharger

NOUVEAU ! Des livres numériques à télécharger !

Guide des PME

Le guide des aides spéciales aux PME. 32 pages à découvrir.

 

 

 

 

Actualité générale

Plus d’actualité nationale et internationale.(par MSN Actualités)

 

Compteurs LINKY et coupure de l’eau chaude

Grâce au compteur Linky, le fournisseur français d’électricité Enedis va pouvoir désactiver le déclenchement automatique des ballons d’eau chaude en milieu de journée, selon un arrêté du 22 septembre relayé par l’association UFC-Que choisir, lundi 3 octobre. Objectif : éviter de possibles coupures d’électricité liées à la crise énergétique sur fond de guerre en Ukraine. Qui est concerné ? Combien de temps cette mesure va-t-elle durer ? S’annonce-t-elle efficace ?

https://reporterre.net/local/cache-vignettes/L720xH480/arton22157-04b1d.jpg?1615315448

Suis-je concerné par cette mesure ?

Si vous êtes équipé d’un compteur Linky et que vous disposez d’un contrat de fourniture d’énergie incluant une option heures pleines-heures creuses qui comprend la pause méridienne, oui. Selon Enedis, 4,3 millions d’abonnements sont concernés, principalement des particuliers et, dans une moindre mesure, des entreprises et collectivités, ayant souscrit une puissance inférieure ou égale à 36 kVA (kilovoltampère).

Quand serai-je prévenu par mon fournisseur d’énergie ?

Cette désactivation doit commencer “au plus tôt le 1er octobre et au plus tard le 1er novembre 2022” et prendre fin “au plus tôt au 15 avril 2023 et au plus tard au 15 mai 2023”, peut-on lire dans le texte de l’arrêté. Enedis a fixé les dates du 15 octobre au 15 avril et a “déjà communiqué sur ce dispositif auprès des fournisseurs d’électricité”. Ces derniers ont une semaine pour prévenir leurs clients. Vous devriez donc être informé autour du 7 octobre.

Sur quelle tranche horaire auront lieu ces désactivations ?

L’arrêté autorise les “gestionnaires de réseaux publics de distribution d’électricité” à “désactiver la fermeture du contact pilotable” entre “11 heures et 15h30”. En clair, Enedis pourra désactiver l’enclenchement automatique des ballons d’eau chaude, seuls équipements concernés par ce dispositif, pendant les heures creuses de la mi-journée. “Cette désactivation quotidienne, qui ne peut être supérieure à deux heures, commence avant 14 heures”, précise l’arrêté. “Ça sera surtout entre 12 heures et 14 heures, uniquement pour les clients qui seront en heures creuses à ce moment-là”, explique sur franceinfo Elisabeth Chesnais, spécialiste des questions énergétiques pour Que Choisir.

Cette désactivation sera bien quotidienne, précise Enedis à franceinfo, et aura lieu pendant cinq mois, la semaine et le week-end.

Est-ce que j’aurai quand même de l’eau chaude à ces heures-là ?

Oui, a priori, car votre ballon d’eau chaude continuera à chauffer pendant les heures creuses de la nuit. “En six heures de chauffe, on a assez d’eau chaude pour un usage quotidien sur cette tranche horaire du midi”, estime Enedis. Donc à moins de doucher un régiment au milieu de la journée, la mesure devrait passer inaperçue pour la grande majorité des clients concernés.

Pas d’inquiétude, par ailleurs, en ce qui concerne le fonctionnement d’autres appareils électriques, tels que le lave-vaisselle ou la machine à laver, sur la tranche midi-14 heures. “Les machines seront bien prises en compte sur les heures creuses méridiennes”, assure Enedis. RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, l’a aussi confirmé sur Twitter pour rassurer les usagers.

Cette mesure est-elle efficace pour faire des économies d’énergie ?

“C’est efficace du point de vue du réseau”, répond le fournisseur français d’électricité. La désactivation quotidienne de deux heures des ballons d’eau chaude en heures creuses libère 2,5 gigawatts (GW) d’énergie à 12h30 – soit “l’équivalent de la consommation de Paris”, compare RTE sur Twitter – et 1 GW à 13 heures.

Pour les usagers, cela ne représente ni économie d’énergie ni surcoût, assurent les opérateurs publics d’électricité. La mesure vise à “limiter le risque de coupures d’électricité lors du pic de consommation de 12 heures à 14 heures”.

L’Arabie Saoudite choisie pour organiser les Jeux asiatiques…d’hiver en 2029!

Sand Ski : Oublie la neige et skie sur le sable toute l'année !

L’immense pays (quatre fois la superficie de la France), majoritairement occupé par des étendues désertiques, fera construire au nord-ouest une énorme mégapole pour accueillir l’événement.

L’Arabie saoudite a été désignée pour accueillir les Jeux asiatiques d’hiver de 2029 à Neom, une future mégapole futuriste en construction dans le nord-ouest du royaume désertique, a annoncé le Conseil olympique d’Asie (OCA), mardi 4 octobre.

Le directeur de Neom, Nadhmi al-Nasr, a affirmé qu’il serait doté “des infrastructures adéquates pour créer une atmosphère hivernale au coeur du désert, et de faire de ces Jeux d’hiver un événement mondial sans précédent”. Situé sur les bords de la mer Rouge, le projet Neom, d’un montant de plusieurs centaines de milliards de dollars et porté par le puissant prince héritier Mohamed ben Salmane, devrait se dérouler précisément à Trojena, secteur montagneux de Neom “où les températures descendent en dessous de zéro degré en hiver et où les températures tout au long de l’année sont généralement inférieures de 10 degrés”, affirment les promoteurs sur leur site internet, sans faire mention de la question des précipitations.

Un esprit trop complexe

Avec son : “En même temps” M. Macron nous a inventé une dialectique qui l’autorise a dire tout et son contraire …

Le Mondial-2022 sera boudé à la télévision par près de la moitié des Français

thierry83RCT on Twitter: "Climatisation des stades au Qatar ! Et surtout, n'oubliez pas d'éteindre la lumière chez vous, pour sauver la planète ! Aller les écolos blaireaux, c'est silence radio ? Personne
Stade climatisé

Selon un sondage d’Amnesty International, 48 % des Français ne comptent pas regarder la prochaine Coupe du monde de football qui se déroulera au Qatar.

Le Mondial hors-jeu. À l’approche de la Coupe du monde qui doit se dérouler en novembre au Qatar, l’ONG Amnesty International a publié, ce jeudi 15 septembre, une étude réalisée avec YouGov qui montre que près de la moitié des Français pense bouder la diffusion de l’événement.

Depuis plusieurs mois maintenant la Coupe du monde 2022 est fortement critiquée et ce, notamment pour son non-respect des droits humains des travailleurs et son impact sur l’environnement. Réalisée auprès de 17 000 adultes de 15 pays, l’étude d’Amnesty International, révèle que 48 % des Français bouderont la Coupe du monde 2022 à la télévision. Une proportion similaire aux autres pays qui ont été sondés.

48% des Français et Éric Cantona

Quelques jours avant la publication de cette étude, l’ancien attaquant de l’équipe de France, Éric Cantona a partagé un communiqué sur ces réseaux sociaux expliquant que lui aussi allait boycotter le Mondial-2022. Il avait notamment signalé « une aberration écologique avec tous ces stades climatisés » ainsi « qu’une horreur humaine ». Philipp Lahm, l’ancien joueur du Bayern Munich et président du comité d’organisation de l’Euro-2024 en Allemagne, a également déclaré qu’il ne se rendrait pas au Qatar.

Le journal le Quotidien de La Réunion a annoncé en première page, mardi 13 septembre, qu’il ne couvrira pas la compétition. « Sans nous », « Au nom de ses valeurs, Le Quotidien boycotte la Coupe du monde 2022 », a titré le journal.

Image

Le Ministère de l’Économie publie un guide anti-arnaques

Ministère de l'Économie et des Finances (France) — Wikipédia

La lutte contre les arnaques contribue à préserver le pouvoir d’achat des particuliers, ainsi que les capacités financières des entreprises. En effet, la crise économique intervient dans un contexte de fragilisation des personnes et des entreprises lié à la dégradation de la conjoncture économique. Cette vulnérabilité est amplifiée par la hausse des prix actuelle et ses répercussions sur le pouvoir d’achat des Français.

Associés au sein d’une task force nationale de lutte contre les arnaques dès avril 2020, les services de l’État et les autorités de contrôle mutualisent leurs compétences et optimisent l’action de l’État. Ils sont ainsi mobilisés non seulement dans une action répressive, mais également dans la mise en œuvre d’une politique de prévention permettant d’alerter les particuliers et les entreprises. Dans ce contexte, la task force nationale publie un guide actualisé de prévention contre les arnaques.

À lire absolument!

Télécharger le Guide

 

 

 

 


 

Vues : 19682

Lien Permanent pour cet article : http://www.venizy.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.