Le portail info-services de la commune de Venizy

Solidarité Ukraine - Mairie de Fargues

SOMMAIRE

Le journal des hexagons

 

 

 

 

 Actualité municipale

 

Extension de l’abattoir industriel Plukon : le préfet doit trancher.

L'abattoir Duc, à Chailley, sera-t-il agrandi ? Le préfet de l'Yonne doit trancher

Le projet porté par le groupe Duc-Plukon n’a pas reçu l’avis consultatif favorable de la part du Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques de l’Yonne. C’est maintenant au préfet Pascal Jan de statuer sur ce dossier.

Le Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (CoDERST) de l’Yonne s’est réuni jeudi 10 novembre 2022 afin d’émettre un avis au sujet du projet d’extension de l’abattoir Duc de Chailley.
Le préfet de l’Yonne, se laisse encore quelques jours pour statuer sur la demande d’extension de l’abattoir Duc-Plukon de Chailley. Laquelle pourrait s’accompagner de 80 nouveaux poulaillers sur le territoire.

Attention: faux collégiens…

De jeunes gens peuvent actuellement se présenter chez vous comme des collégiens de St Florentin et Migennes. Ils vendent des calendriers pour, paraît-il,  financer un voyage à Londres. Les collèges nous confirment qu’aucun démarchage n’est en cours en ce moment.  Il s’agit d’une arnaque !

Merci de le faire savoir autour de vous.

D’une manière générale, parce que la période s’y prête, faites attention aux calendriers qu’on vous propose (faux éboueurs, faux pompiers, fausses œuvres sociales…)

ATTENTION : arnaque à la vente de calendriers - Pays de L'Arbresle

DEPUIS LE 28 OCTOBRE, NOUVEAU PLAN DE CIRCULATION DANS LE CENTRE DU BOURG.

Voir le nouveau plan de circulation

Vente de sapins de Noël 2022 au profit des écoles

Cliquez pour agrandir

Visualiser et imprimer un bon de commande

DIVERS – INFO

DERNIÈRE INFOLETTRE

L’ Infolettre d’octobre est en ligne. Voyons ça...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Actualité département & région

Plus d’actualités locales (par Google Actualités)  

Auxerrois : le retour des boîtes solidaires.
Pour Noël,  offrez un  cadeau aux plus démunis!

En 2021, l’initiative avait permis de collecter plus de 1.800 boîtes. Une troisième édition de l’opération boîtes à chaussures solidaires vient de débuter dans l’Auxerrois. 

Née dans le Doubs, l’idée des boîtes à chaussures solidaires a essaimé dans l’Yonne avec succès. Dans l’Auxerrois, elle existe depuis 2020, et revient cette année encore.

Le carton des boites à chaussures garnies comme cadeau de Noël pour les plus démunis

Le principe, simple, reste le même : glisser, dans une boîte à chaussures emballée de papier-cadeau, cinq produits (quelque chose de chaud, quelque chose de bon, un petit loisir, un produit de beauté, un mot doux…) à destination de personnes dans le besoin, à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Pour Michel Pannetier, responsable auxerrois des Restos du cœur, “c’est une action solidaire originale qui apporte de l’espoir et de la chaleur humaine”. Sur les 1.800 boîtes collectées l’an passé, les Restos du cœur en avaient remis 1.400 à leurs bénéficiaires “surpris et ravis du contenu”.

Les autres associations concernées sont La Croix rouge, l’Épicerie solidaire, Auxerrevice des démunis, entre autres.

L’initiative est coordonnée cette année par Anaïs Gendre, enseignante en économie sociale et familiale. Les participants ont jusqu’au 10 décembre pour déposer leurs boîtes-cadeaux dans l’un des nombreux points de collecte.

Où peut-on déposer les boîtes??

Auxerre. Holland Fleurs, Les lutins maraîchers,  Confluence (Rive Droite),  La Boussole (Piedalloues et Saint-Julien/Saint-Amâtre), Intersport (Clairions).
Gurgy. À la mairie.
Appoigny. Boulangerie la Florentine.
Bellechaume. Au 15, rue du professeur Ramon.
Maligny. Chez R Nature.
Avallon. Au 28 rue des Chaumes.
Villefargeau. Chez Maria, tél.06.62.88.43.08.
Monéteau. Pharmacie l’Espérance.
Perrigny. Résidence Mémoires de Bourgogne.
Héry. Salon Métamorphose.
Saint-Florentin. Médiathèque.
Chablis. Chez Léon.tine.
Toucy. Pharmacie de la Puisaye, pharmacie Rota.
Escamp, Taingy, Chevannes. Auprès de Sophie, tél.06.10.56.98.53.
Saint-Georges-sur-Baulche. chez Mme Gérardin, tél. 06.50.08.82.89.
Charmoy. Chez Emeline Yver, tél. 07.86.26.96.40.
Aillant-sur-Tholon. Au centre de loisirs.
Champignelles. À la bibliothèque.

Attention, cette liste peut être actualisée : toutes les informations sont sur la page Facebook « Opération boîtes à chaussures Auxerre 2022 ».

Braderie livres à Brienon

Concert de Noël à Ervy-le-Châtel

Sortir dans l’Yonne

Vide-greniers/brocantes de l’Yonne

Vide Grenier Prilly - Home | Facebook

Spectacles, expos, conférences, sorties culturelles…

Retrouvez ici le programme de tout le département

Services “publics”

Retrouvez le BUS Services à Chailley, le quatrième jeudi de chaque mois, de 9h15 à 12h30

Les publications de la Région et du Département

Au fil de l'Yonne

Le nouveau numéro du magazine d’information du “89” et des octoneuviens est en ligne.

À télécharger

NOUVEAU ! Des livres numériques à télécharger !

Guide des PME

Le guide des aides spéciales aux PME. 32 pages à découvrir.

 

 

 

 

Actualité générale

Plus d’actualité nationale et internationale.(par MSN Actualités)

Lille : risques d’effondrements d’immeubles en série

https://www.letelegramme.fr/images/2022/11/12/les-batiments-mitoyens-se-sont-effondres-a-9-h-15-ce_7033272_676x337p.jpg?v=1

Après l’effondrement de deux immeubles rue Pierre Mauroy, en plein coeur de Lille le 12 novembre dernier, qui avait entraîné la mort d’un médecin, la mairie a fait expertiser plusieurs bâtiments du centre-ville et ordonné l’évacuation de trois d’entre eux, rapporte France Bleu Nord. Entre jeudi 24 novembre et vendredi 25 novembre, trois immeubles ont été évacués rue de la Monnaie, aux numéros 44, 46 et 48. Commerçants et habitants ont dû quitter les lieux.

Trois autres immeubles, soit 17 habitants au total, ont été évacués dans la nuit de samedi 26 novembre à dimanche 27 novembre, rue Lepelletier à Lille, en raison d’un risque d’effondrement, rapporte France Bleu Nord dimanche matin.

Affaire McKinsey : le Parquet national financier a ouvert deux informations judiciaires sur les comptes de campagne d’Emmanuel Macron en 2017 et 2022

Les français contre Macron troll

Dans un communiqué, le PNF confirme l’ouverture d’informations judiciaires en octobre 2022 pour “favoritisme”, “recel de favoritisme” et “tenue non conforme de comptes de campagne” et “minoration d’éléments comptables dans un compte de campagne”, portant sur les “conditions d’intervention de cabinets de conseils dans les campagnes électorales de 2017 et 2022”.

Des juges d’instruction financiers ont donc été chargés ces derniers jours de faire la lumière sur les comptes des campagnes électorales d’Emmanuel Macron, et notamment le rôle du cabinet de conseil McKinsey. L’information judiciaire est ouverte “contre X”.

La république exemplaire…

Valeur “travail” chez les LR

Pour justifier son cumul d’emplois, l’ex-femme d’Éric Ciotti a envoyé une attestation mensongère

Le parquet national financier (PNF) a ouvert mardi une enquête préliminaire contre Caroline Magne , l’ancienne épouse du député Les Républicains (LR) Éric Ciotti, pour détournement de fonds publics. Cette enquête fait suite à la publication de nombreux articles de presse selon lesquels elle aurait cumulé plusieurs emplois à l’Assemblée, à Nice et au sein du département des Alpes-Maritimes. Pour se défendre, Caroline Magne a transmis à la presse une attestation censée prouver la légalité de son cumul. Mais selon Libération , ce document serait un faux.
L’ex femme du député LR Éric Ciotti, Caroline Magne, est mise en cause pour avoir cumulé plusieurs emplois en même temps. Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet national financier. Elle a transmis une attestation censée prouver la légalité de son cumul. Mais son contenu serait faux.

Une attestation signée par Jean-Philippe Chauvin

Pendant près de dix ans, Caroline Magne a exercé plusieurs emplois publics tout en étant collaboratrice de son époux, Éric Ciotti, à l’Assemblée. Interrogée par Libération sur ce cumul d’emplois, l’ex-épouse du candidat à la présidence de LR a transmis un document attestant de sa légalité. Le document signé par Jean-Philippe Chauvin, ex-adjoint aux finances de la commune à l’époque, affirme qu’un emploi de « collaborateur de cabinet » à 40 % a été créé par délibération le 18 septembre 2014, et confié à Caroline Magne. « [Elle] a pris ses fonctions dans le cadre du temps non complet convenu, à savoir à concurrence de 40 %, étant précisé que l’intéressée a choisi par ailleurs, en accord avec le maire de la commune de la Colle-sur-Loup, d’exercer notamment, en cumul d’emplois, un emploi de collaboratrice parlementaire occasionnelle
Jean-Philippe Chauvin a bien confirmé à Libération avoir signé cette attestation, mais, sur le fond, le document serait faux. Caroline Magne n’a jamais occupé de poste de « collaboratrice de cabinet » du maire ni travaillé à 40 %, avance le journal. Elle n’a pas obtenu d’autorisation de cumul avec son poste de collaboratrice parlementaire non plus, indique encore le quotidien.

L’attestation évoque une délibération pour un poste de collaborateur du maire à 40 %. Cette délibération a bien eu lieu mais le poste de collaborateur a été attribué le 19 septembre à Gilbert Garelli et non Caroline Magne. À cette période, l’ex-femme d’Éric Ciotti occupait un poste de directeur général des services (DGS), incompatible avec l’exercice d’un autre emploi de collaborateur du maire à 40 %.
Contacté par Libération, Jean-Philippe Chauvin, confronté aux éléments d’enquête, reconnaît qu’il s’agissait « peut-être d’une erreur ». Caroline Magne de son côté nie et évoque un trou de mémoire : « Il m’était resté dans la tête que j’avais été collaboratrice de cabinet avant de devenir DGS. »

La république toujours exemplaire…

Le texte sur la corrida finalement retiré de l’ordre du jour pour des raisons stratégiques.

Le texte, clivant, ne sera pas débattu. Le député La France insoumise Aymeric Caron, qui a dénoncé “l’obstruction” de ses opposants, a retiré jeudi 24 novembre sa proposition de loi sur l’abolition de la corrida. Le député LFI, dont le groupe dispose d’une “niche parlementaire” pour fixer l’ordre du jour à l’Assemblée nationale jusqu’à minuit, ne souhaitait pas voir ce texte phagocyter le reste des propositions de loi déposées pour la fin de la journée.

Pantouflages en tous genres

Pluie de critiques

Avec la nomination d’Amélie de Montchalin à l’OCDE, le Conseil des ministres a également entériné l’arrivée de l’ancien chef du gouvernement Jean Castex à la tête de la RATP. Quelques jours auparavant, Christophe Castaner héritait, lui, du poste de président du conseil d’administration de la Société concessionnaire française pour la construction et l’exploitation du tunnel routier sous le Mont-Blanc après avoir été nommé au grand port maritime de Marseille.

Amélie de Montchalin (ici le 28 novembre 2019) à l’OCDE, et les les accusations de copinage sont relancées

Avant eux, l’ancienne ministre de la Santé Brigitte Bourguignon, également battue aux dernières législatives, avait quant à elle été nommée à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) fin août.

Comme à chaque fois, les critiques ne manquent pas d’affluer avec l’officialisation de l’arrivée d’Amélie de Montchalin à l’OCDE. « La république des copains, épisode 8757 », fustige par exemple le député insoumis Thomas Portes, sur Twitter, en ajoutant : « D’un côté, ça baisse les indemnités des chômeurs, de l’autre, ça recase ses amis. Gouvernement de la honte au service des riches. » « Pour les macronistes, diminuer la période d’indemnisation chômage de 25 %… Zéro problème ! Ils sont tous recasés très vite dans des multinationales ou les hautes institutions », ajoute sa collègue Aurélie Trouvé.

Des critiques qui ne se bornent pas à la sphère politique. La CFTC du ministère des Affaires étrangères estime de son côté que la nomination de l’ancienne ministre, qui avait œuvré pour la transformation de la haute fonction publique, s’inscrit « dans la perpétuation d’une forme de rente -celle d’y désigner d’anciens ministres- que ses réformes prétendaient remettre en cause ». Le syndicat ironise ainsi sur « une personnalité particulièrement engagée depuis 2019 dans la suppression de la diplomatie professionnelle de notre pays », dans un communiqué offensif.

Exemplaire la République ?..

RTE alerte sur un risque « élevé » de tensions sur le réseau électrique en janvier

Seule 65 % de la capacité nucléaire devrait être disponible en janvier, selon RTE, qui anticipe un recours au dispositif Ecowatt et de fortes tensions sur le réseau.

rte-logo

Alors que le redémarrage des réacteurs nucléaires EDF à l’arrêt s’annonce plus lent que prévu, les Français pourraient bien souffrir de difficultés d’approvisionnement en électricité cet hiver. Selon le gestionnaire du réseau de transport d’électricité RTE, il existe désormais un risque « élevé » de tensions sur le réseau électrique français pour le mois de janvier prochain.

Le risque de recours au dispositif Ecowatt (et en particulier au signal d’alerte rouge) apparaît « élevé sur le mois de janvier mais dépendra largement des conditions climatiques et de la possible survenue d’une vague de froid même modérée », selon l’actualisation mensuelle des « perspectives pour le système électrique publiée » par RTE. Cet outil envoie des alertes aux consommateurs en cas de tension sur le réseau et permet de réguler le réseau en les invitant notamment à baisser leur consommation sur certaines plages horaires.

40 gigawatts devraient être disponibles en janvier

En clair : le risque que RTE appelle les Français à réduire leur consommation électrique en janvier, sous peine de coupures de courant, a augmenté, notamment car la maintenance des réacteurs d’EDF a pris du retard en raison d’une grève.

Seuls de l’ordre de 40 gigawatts (GW) de puissance du parc nucléaire devraient être disponibles début janvier, selon la prévision de RTE, contre 45 GW prévu par RTE le 14 septembre. Cela correspond à environ 65 % de la capacité nucléaire installée. EDF, de son côté, prévoyait la semaine dernière dans son calendrier officiel une disponibilité de 48 GW au 1er janvier.

 

 

 


 

Vues : 20707

Lien Permanent pour cet article : http://www.venizy.fr/

2 Commentaires

    • Duchoiselle sur 17 novembre 2022 à 19 h 37 min
    • Répondre

    Bonjour,
    La date d ouverture du centre aquatique de Saint Florentin est-elle connue svp ?
    Bien cordialement
    D.Duchoiselle

    1. Bonjour
      Pour le moment le débat sur la date d’ouverture agite les élus de la CCSA.
      Il semble qu’elle soit, au plus tôt, programmée pour le mois de février mais les choses peuvent bouger, dans un sens ou dans l’autre.

      Pour en savoir peut-être un peu plus, je vous invite à contacter directement la CCSA à :
      https://cc-sereinarmance.fr/contacter-nos-services/

      et à lire les comptes-rendus des conseils communautaires sur ce site à la page Documents > Conseils CCSA:
      http://www.venizy.fr/archives-communales/conseils-ccsa/

      Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.