Le portail infoservices de la commune de Venizy

Dernière mise à jour le                                                                                                                                                                                                                    @MVenizy 

SOMMAIRE

La météo du jour

LA MÉTÉO AGRICOLE – heure par heure 

Le journal des hexagons

vendredessin_2902_pfizer_dose_3

Covid-19 : les autotests commercialisés en France

Les Français peuvent se rendre dans leurs pharmacies pour espérer se munir d’autotests. Cela permet de se dépister à domicile pour savoir si la personne testée a contracté ou non le Covid-19.

La lutte contre l’épidémie de Covid-19 en France s’intensifie en France. Afin de dépister le plus de personnes possibles, depuis le lundi 12 avril on peut désormais acheter des autotests en pharmacie. Ce test, effectué pendant quelques secondes à trois centimètres dans le nez, offre un résultat 30 minutes plus tard et doit aider à réaliser une vague de dépistage à grande échelle dans le pays.

À qui sont-ils réservés ?

Les autotests ne concernent pas toute la population. Ils ne sont “réservés qu’aux patients qui ne présentent aucun symptôme ou qui ne sont pas cas contact“, rappelle Katia Haziza-Blemus, pharmacienne à Achères (Yvelines).

Cela pourrait représenter un moyen très utile pour aider les autorités sanitaires à détecter les contaminations au virus. “La fiabilité reste une fiabilité relative notamment quand il n’y a pas du tout de symptôme donc ça va permettre de tranquilliser les gens et aussi de faire une détection un tout petit peu plus rapide que d’aller en pharmacie ou avoir des tests PCR où ils sont un petit peu débordés”, explique Jean-Christophe Couturier, membre du syndicat des pharmacies de la Haute-Vienne.

Les statistiques de contamination dans le département. EN SAVOIR + 

Confinement 3 – mode d’emploi

COMMERCES, SERVICES & DÉPLACEMENTS

Une attestation de déplacement est nécessaire pour se déplacer entre 6 heures et 19 heures, au-delà de 10 kilomètres autour de son domicile. Passée cette limite géographique, vous devrez disposer d’un motif légitime pour vous déplacer, reporté dans l’attestation dûment remplie.

Commerces  et services ouverts

Magasins de jeu vidéo
Fleuristes et autres magasins de plantes et de fleurs
Coiffeurs (à domicile également)
Libraires

Commerces et services  fermés

Cafés, bars et restaurants (sauf pour la vente à emporter et la livraison)
Enseignes d’habillement
Centres commerciaux de plus de 10 000 m² :

déplacements
Les  attestations pour se déplacer ou sortir après 19h…

EN SAVOIR + : les centres de vaccination dans l'Yonne

Résultat de recherche d'images pour "vaccination"

  • Centre de vaccination Maison des spécialistes, 1 route de Paris 89200 Avallon03 86 34 67 12Prendre rendez-vous en ligne
  • Centre de vaccination- Les Champs Blancs 10 Avenue d’Amélia, 89300 Joigny0800725089Prendre rendez-vous en ligne
  • Centre de vaccination CH de Tonnerre chemin des Jumeriaux, 89700 Tonnerre03 86 54 35 00Prendre rendez-vous en ligne
  • Centre de vaccination Covid-19 – Gymnase municipal Saint-Florentin  Rue Charles Laubry, 89600 Saint-Florentin
  •  Centre de vaccination Covid-19  MIGENNES (Salle Jean Ferrat – place E.Laporte) . Renseignements auprès de la mairie au 03 86 80 09 45


Comment trouver un rendez-vous de vaccination rapidement ? (sans garantie…)
VITE MA DOSE !

 

Actualité municipale

l’église a besoin de travaux

slider image

L’église Notre Dame est un bâtiment communal et nécessitait d’urgence divers travaux de consolidation et de réfection. L’entreprise Gebat est actuellement à l’œuvre pour redonner un peu de jeunesse à l’édifice.

À VENIR

>   Prochain Conseil Communautaire : jeudi 6 mai 19h Salle Daullé

FERMETURES

AGENCE POSTALE FERMÉE DU 19 AU 23 AVRIL 2021 INCLUS
 BIBLIOTHÈQUE  FERMÉE DU 19 AU 23 AVRIL 2021 INCLUS
SECRÉTARIAT DE LA MAIRIE  FERMÉ DU 19 AU 23 AVRIL 2021 INCLUS

internet

  La fibre arrive.Le Conseil Départemental répond à vos  questions en page Magazine

ET AUSSI : “75 % des raccordements réalisés en mode sous-traitant présentent des défauts”
Article complet dans l’Yonne Républicaine

CONCOURS PHOTOS

Tout le monde a un smartphone et donc un appareil photo. Pour enrichir le site internet de la commune, ce serait sympa de faire un diaporama collectif sur Venizy et ses hameaux.
Le principe serait d’envoyer 3 photos (ni plus ni moins) sur le thème “Venizy insolite”

Donc des clichés amusants, inattendus, curieux, étonnants.. (vous pouvez vous-même compléter la liste d’adjectifs…) On évitera, par exemple, de prendre une énième fois le clocher, vu de face, depuis la rue des Forges….
Sur la somme de photos reçues, on en choisira vingt pour créer un diaporama.
Il faudra éviter les photos où des personnes sont reconnaissables (sacro-saint droit à l’image). Vous préciserez, aussi, si vous souhaitez voir votre nom associé à vos photos à titre d’auteur.
Et question qualité technique, ne lésinez pas sur le format. Inutile de chercher à réduire le poids de vos images.
Pour l’envoi, utilisez l’adresse mail venizy@free.fr

DIVERS – INFO

DERNIÈRE INFOLETTRE

L’Infolettre de mars 2021
est en ligne.

Je vais lire ça !

 

 

CONFINEMENT

Avez-vous testé la page des jeux de réflexion ?

 

 Actualité régionale

Plus d’actualités locales (par Google Actualités)

BOURGOGNE FRANCHE COMté : CONSOMMATION d’électricité en baisse

Alors que la mise en place du télétravail à grande échelle et les deux confinements auraient pu faire croire le contraire, la consommation d’électricité est en baisse en 2020, en France et en Bourgogne Franche-Comté. Un phénomène qui s’explique notamment par le ralentissement de la production dans la grande industrie.

Dans quel domaine n’a-t-elle pas un impact ? La crise sanitaire a fait chuter, assez fortement, “la consommation d’électricité”, explique Elisabeth Bertin, déléguée pour l’est de la France de RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité. Le pays aura consommé en 2020 449 terrawattheures (TWh), contre 473 TWh en 2019, soit une chute de 5,1 %. La Bourgogne-Franche-Comté, elle, accuse une chute supérieure, qui atteint les 5,8%.

La réduction de la production comme première cause

La consommation d’électricité, dans les foyers, a légèrement diminué, alors qu’on aurait pu penser que le confinement et le télétravail boosteraient les besoins. Mais “la météo a été plus clémente en 2020 qu’en 2019, réduisant d’autant les besoins en chauffage”, explique Elisabeth Bertin.

La consommation d’électricité, en revanche, plonge dans la grande industrie (-14%) et dans les PME (-5%) qui ont réduit voire stoppé leur production. C’est particulièrement vrai dans la construction automobile “où “la baisse de la consommation est de 23 %” relève la déléguée de RTE.
La production éolienne progresse de 10%

La production d’électricité, à l’inverse, a continué d’augmenter en Bourgogne-Franche-Comté. L’augmentation, de 2,5%, est d’autant plus importante “que la production en France, elle, a chuté de 7% par rapport à 2019”, note Elisabeth Bertin. Elle est tirée, dans notre région, par les énergies renouvelables – au premier rang desquelles l’éolien dont la production a augmenté de 10%.

En un an, le parc éolien s’est étoffé en même que le parc solaire ; ils augmentent, respectivement, de 8,8 et 12,5%. “Les énergies renouvelables couvrent désormais 16,3% de la consommation régionale en 2020, contre 15,1% en 2019”, souligne Elisabeth Bertin.

Cette part va continuer à croître. Dans le nouveau schéma régional de raccordement, que RTE arrêtera d’ici à fin 2021, l’opérateur “prévoit 5 000 mégawatts d’énergies renouvelables qui arriveront sur le réseau dans les dix ans”. Les énergies renouvelables, à titre de comparaison, représentent 1 200 mégawatts aujourd’hui. Leur développement sera donc plus que “soutenu” d’ici à 2030…

CAMPAGNE IMPÔTS SUR LE REVENU

   0.809.401.401

Le lancement de la campagne de l’impôt sur le revenu 2020 déclaré en 2021 a débuté le 8 avril. Une déclaration obligatoire même si on ne paye pas d’impôts. Cette année, en raison de la crise sanitaire, plusieurs nouveautés attendent les contribuables icaunais, notamment s’agissant de la prise de rendez-vous.

En ligne

Si vous déclarez en ligne, votre date limite est arrêtée au 8 juin, à minuit.

Sur papier

En revanche, votre délai sera beaucoup plus court si vous remplissez le formulaire papier, la date limite est fixée au 20 mai, à minuit. Vous devez, pour rappel, impérativement respecter ce calendrier. Dans le cas contraire, vous encourez une amende de 10% du montant de votre impôt, voire de 20% si vous déposez (ou signez en ligne) votre déclaration dans les trente jours suivant une mise en demeure.

Numéro unique

Dans le contexte sanitaire actuel, la direction départementale des finances publiques invite à privilégier le téléphone. Un seul numéro, national pour les particuliers vient d’être mis en ligne : le 0.809.401.401. Cette ligne sera ouverte du lundi au vendredi, de 8h30 à 19 heures, non-stop. Les autres numéros locaux ne doivent pas être utilisés. L’usage de ce numéro permettra d’obtenir tout renseignement, mais aussi de pouvoir prendre un rendez-vous. Les personnes seront systématiquement rappelées par les agents.

TRANSPORTS

ATTENTION ! fermetures de routes du 8 avril au 3 juin

Des travaux de modernisation de 25 km de voie sur la ligne Laroche-Migennes – Auxerre vont s’échelonner jusqu’en décembre 2021. Ces travaux nécessiteront la fermeture de passages à niveau sur une période comprise entre le 8 avril et le 3 juin et la mise en place de déviations routières.  Voir les passages à niveau fermés

AUCUN TRAIN  NE CIRCULERA ENTRE LAROCHE ET AUXERRE DU 12 AVRIL AU 30 MAI

TOURISME EN PAYS D’OTHE  ET D’ARMANCE


Nos voisins aubois ont remodelé le Circuits des Saveurs.

Ce circuit agro-touristique rassemble une vingtaine d’agriculteurs des Pays d’Othe et d’Armance qui produisent, transforment et vendent directement leur production sur leur lieu d’exploitation. En signant la charte de qualité, les producteurs s’engagent :

– Sur la promotion des produits locaux : dégustations, visites, animations…,
– Sur l’accueil dans les exploitations : réserver aux visiteurs un accueil simple, convivial et personnalisé.

Pourquoi ne pas profiter de ce printemps qui approche pour découvrir ce circuit gourmand  ?

Renseignements sur le site Othe-Armance

SERvices publics

Initiative région

TESTEZ VOTRE CONNEXION MOBILE !

Certaines zones rurales rencontrent encore des problèmes de connexion. La Région, avec le soutien de l’État et de la Banque des Territoires, organise une campagne de mesure participative pour évaluer la réalité de la couverture mobile et la qualité de service.
Objectif : en rassemblant les informations des usagers, la Région Bourgogne-Franche-Comté et les territoires concernés disposeront d’une connaissance plus précise des zones mal desservies en téléphonie mobile et pourront inciter les opérateurs (Free, Orange, SFR, Bouygues Télécom) à investir dans de nouvelles infrastructures pour mieux répondre aux besoins des habitants.

EN SAVOIR +

Les publications de la Région et du Département

Au fil de l'Yonne N°176 - Avril 2021

Le nouveau numéro du magazine publié par le département est en ligne. N’hésitez pas à le feuilleter.

Le guide des aides spéciales aux PME en cette période de pandémie. 32 pages à découvrir.

 

Bourgogne-Franche-Comté : une nouvelle ambition touristique pour la Région.

 

 

 

Actualité nationale

Plus d’actualité nationale et internationale.(par MSN Actualités)

INsultes, menaces contre les élus

Près de 1 300 agressions, menaces ou insultes recensées en 2020 contre des élus soit trois fois plus qu'en 2019
Tags insultants devant leurs domiciles, menaces de mort, agressions physiques… En 2020, les élus ont été visés à 1 276 reprises. Il s’agit d’une hausse de 200 % par rapport à 2019. Certes, les élections municipales sont passées par là, une période où les maires se retrouvent en première ligne, mais ce n’est pas la seule explication.

L’Association des maires de France (AMF) constate que le phénomène augmente depuis plusieurs années déjà. Plus de 500 maires ou adjoints et 60 parlementaires ont été agressés physiquement en 2020. Dans ce contexte particulier, les actions se “personnalisent”, avec notamment 68 domiciles d’élus et 63 véhicules privés visés, ce qui inquiète le ministère de l’Intérieur.

Une formation de la gendarmerie pour les élus

Henri Delatour est le maire du petit village de Lasalle, dans les Cévennes. Une commune très paisible, assure-t-il. Pourtant, au mois de janvier, des tensions éclatent sur le marché avec des militants anti-masques. L’élu de 71 ans tente alors d’intervenir. “À peine arrivé sur la place, il y a un des gars qui ne porte pas le masque, qui se dirige droit sur moi et m’insulte, raconte l’édile. J’essaye de résister à sa pression et là, boum, le coup dans la gueule. Je suis tombé raide complètement.”

Formation organisée dans le Calvados par la gendarmerie
Franchement, ça fait peur. Depuis que je suis tout petit dans le village, je n’ai jamais su qu’un maire s’était fait agresser.” Henri Delatour, maire de Lasalle

Ces dernières semaines, en raison de menaces jugées d’une particulière gravité, deux maires ont été placés sous protection policière. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et le président de l’AMF, François Baroin, ont écrit aux 35 000 maires pour les inciter à suivre une formation. Près de 350 négociateurs de la gendarmerie ont été formés par la cellule négociation du GIGN pour donner des modules de formations aux élus et apprendre aux maires à faire retomber la pression quand ils sont pris à partie.

La lettre aux maires du Ministère de l’Intérieur

“Notre statut de maire n’est plus respecté”

Parmi les élus qui assistent à la formation, Marc Andreu Sabater, le maire de Vire Normandie, a été agressé il y a deux ans alors que deux jeunes de sa commune dégradaient du mobilier urbain.”J’ai ouvert la fenêtre pour leur dire d’arrêter, et là, ils sont venus vers moi et ont balancé une grenade lacrymogène, raconte-t-il. J’ai été confronté à une violence totalement imprévisible de la part de ces deux personnes. Le président du Sénat parle souvent des maires comme des élus à portée d’engueulade. C’est vrai qu’on a de plus en plus de situations où notre rôle de maire, notre statut, n’est pas connu du tout ou n’est plus respecté. Malheureusement, je pense que c’est une tendance assez nette dans notre société aujourd’hui.

Les gendarmes insistent aussi sur l’importance de déposer plainte. D’après l’AMF, encore beaucoup trop d’élus préfèrent ne rien dire. Pour les inciter à témoigner, il existe désormais un observatoire des agressions envers les élus. FInfo

FAUX BIO – FRAUDES ALIMENTAIRES

FOODWATCH demande aux autorités d'agir

“Face à l’ampleur des fraudes alimentaires, l’opacité de nos autorités françaises est insupportable”, dénonce Ingrid Kragl, la directrice de l’information de cette association.

“Tout le monde mange, donc tout le monde est potentiellement concerné”, lance jeudi 25 mars sur franceinfo Ingrid Kragl, directrice de l’information de l’ONG Foodwatch France. En France, une épice sur deux est frauduleuse, selon Foodwatch, 43 % des miels présentent des défauts de composition, de qualité ou sont faussement étiquetés français. Un produit bio sur douze contrôlés en France “n’est pas aussi bio qu’il le prétend”, et ce chiffre “monte même jusqu’à un produit bio contrôlé sur trois” dans les Alpes-Maritimes, assure l’association. Côté volailles, environ un vendeur sur deux “triche, notamment sur les labels de qualité fermier, AOP, IGP, label rouge”.

Selon la Commission européenne, les pertes pour l’industrie liées à ces fraudes alimentaires sont estimées à environ 30 milliards d’euros chaque année, rappelle Foodwatch qui publie jeudi 25 mars une étude qui dévoile les mensonges de l’industrie agroalimentaire et ses fraudes, Manger du vrai pour du faux. Les scandales de la fraude alimentaire (éditions Robert Laffont). “L’objectif de cette campagne, c’est de révéler la réalité du terrain, pas de faire peur, mais de dire attention, on a un problème et là maintenant, il faut mettre le sujet sur la table et commencer à le regarder droit dans les yeux”, explique Ingrid Kragl.

Les autorités “complaisantes”

Par le biais d’une pétition, Foodwatch interpelle les ministres de l’Économie et de l’Agriculture et leur demande d'”agir pour assurer une meilleure prévention de ces fraudes et plus de transparence sur les informations dont les autorités de contrôle disposent”. “Face à l’ampleur des fraudes alimentaires, l’opacité de nos autorités françaises – qui sont, sinon complices, complaisantes avec les contrevenants – est insupportable”, souligne l’auteure du livre, Ingrid Kragl. La France ne met par ailleurs pas les moyens nécessaires pour lutter contre ce fléau, selon l’association, qui indique que 400 postes ont été perdus en 10 ans à la répression des fraudes.

“C’est impossible pour les consommateurs” de savoir qu’un produit est contrefait, affirme la directrice de l’information de l’association. “Nous sommes une ONG de défense des consommateurs donc va prendre le parti de l’aider à s’y retrouver. Et puis surtout, de demander aux responsables politiques de faire leur part”, conclut Ingrid Kragl.


 

Vues : 8790

Lien Permanent pour cet article : http://www.venizy.fr/