Actualité locale

16 juillet

CCSA : Un homme meurt électrocuté à Seignelay en manipulant le câble de sa caravane

Dans la soirée du mercredi 15 juillet 2020, un homme âgé de 26 ans est mort électrocuté en manipulant le câble électrique de sa caravane, à Seignelay.

Un homme âgé de 26 ans est mort électrocuté au cours de la soirée de mercredi 15 juillet. Il aurait voulu rebrancher sa caravane, installée à Seignelay, alors que celle-ci était mouillée. La victime, appartenant à la communauté des gens du voyage, a été transportée au centre hospitalier d’Auxerre par les pompiers mais n’a pas pu être réanimée. Un certificat de décès avec obstacle a été délivré.

Yonne Républicaine

15 juillet

Le festival Garçon, la note ! annulé à Auxerre.

L’annulation du festival Garçon, la Note ! d’Auxerre vient d’être annoncée sur la page Facebook de l’événement, ce mercredi 15 juillet 2020.

Après le report (définitif ?) du dispositif “Les samedis de l’été” sur les quais de l’Yonne à Auxerre, c’est désormais “Garçon, la note !” qui passe à la trappe. “La décision de ne pas organiser la manifestation “Garçon, La Note” a été prise en concertation entre le préfet de l’Yonne et le maire d’Auxerre, président de la communauté d’agglomération de l’Auxerrois au regard du contexte sanitaire. En effet, le coronavirus circule toujours en Bourgogne-Franche-Comté et notamment dans l’Yonne.”

15 juillet

Sécheresse 2019 : l’état de catastrophe naturelle reconnu pour 184 communes de Bourgogne

Suite à la sécheresse 2019, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu dans de nombreuses communes de Côte-d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire et Yonne.

Dans l’Yonne, seule la commune de Flogny-la-Chapelle est dans la liste des communes concernées pour : “Mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er juillet 2019 au 30 septembre 2019

10 juillet

Héry : un incendie se déclare dans un immeuble

Il était près de deux heures du matin lorsque l’alerte a été donnée. Un incendie s’est déclaré dans les caves d’un immeuble de trois étages à Héry. L’ensemble des 25 occupants des 18 logements ont été sortis du lit avant de se mettre à l’abri à l’extérieur. Deux personnes ont été incommodées par les fumées et ont été transportées vers le centre hospitalier d’Auxerre. Les flammes ont été rapidement maîtrisées par les sapeurs-pompiers. Aucun relogement n’a été nécessaire.

 

10 juillet

Un an après le décès de Nora Quoirin, la Malaisie ouvre une enquête

La Malaisie ouvrira une enquête en août 2020 sur les causes de la mort de l’adolescente franco-irlandaise Nora Quoirin, retrouvée morte dans la jungle malaisienne.

La Malaisie ouvrira en août une enquête sur les causes de la mort d’une adolescente franco-irlandaise retrouvée morte dans la jungle malaisienne, a indiqué l’avocat de la famille originaire de Venizy, ce vendredi 10 juillet 2020.

Yonne Républicaine

10 juillet

Le Covid-19 circule toujours en Bourgogne Franche-Comté

Le coronavirus circule toujours en Bourgogne Franche-Comté”. Dans ses bilans Covid-19 devenus hebdomadaires alors qu’ils furent quotidiens au plus fort de la crise, l’Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne Franche-Comté ne cesse de le marteler : le coronavirus, qui a fait 1.044 morts (*) dans les hôpitaux de la région dont 91 dans l’Yonne, reste une réalité.

L’Agence régionale de santé en appelle dès lors “à la responsabilité de tous pour adopter au quotidien et en toute occasion des comportements responsables : gestes barrières, distance physique d’un mètre, port du masque lorsque cette distance de précaution ne peut être respectée“.

9 juillet

L’intérim dévisse en Bourgogne

Une première étude de l’Insee sur les conséquences économiques du Covid-19 en Bourgogne Franche-Comté évoque un fort repli de l’emploi privé et de l’intérim.

L’emploi salarié a ainsi reculé de 2,3 % entre le début et la fin du premier trimestre. Cela représente 22.550 emplois perdus dans toute la région. Et à 95 % dans le secteur privé, contre 0,3 % dans le secteur public. “Première victime de la crise, l’intérim s’effondre et perd plus de 40 % de ses effectifs”, constate l’Insee.

Cela représente 15.700 personnes qui n’ont plus trouvé aucune mission, en raison principalement du confinement et de ses conséquences sur la vie des entreprises, grandes ou petites. “Le tiers de cette baisse se concentre dans la fabrication de produits industriels, avec environ 5.450 intérimaires en moins, en particulier dans la métallurgie, la fabrication de produits métalliques et la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique”, précise encore l’Insee. “Le repli des effectifs intérimaires dans la construction, environ 3.040 intérimaires en moins, pèse également fortement.”

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.venizy.fr/magazine/